LED d'activitée de la carte Micro-SD

Editez le fichier config.txt avec notepad ou avec tous autre editeur de texte.

Haut de la page

Ajouter une LED indiquant l'activité de la carte Micro-SD et de la clef USB sur une mini console SNESPI sous Rétropie équipé d'une carte Raspberry Pi B+.

Sous Windows lancer Putty pour ouvrir la fenêtre de configuration, dans le champ Host Name (or IP adress) rentré les valeurs de l'adresse IP précédemment relevé. Puis cliquez sur open.

Lorsque la fenêtre de commande apparaît, entrée le login et le password de votre raspberry Pi. pi pour le login et raspberry pour le password si vous ne les avez pas changés.

Lors du démarrage, le Raspberry Pi lit les différents paramètres de configuration du fichier config.txt qui se trouve sur la carte Micro-SD contenant Retropie. Pour que la LED s'allume, il va nous falloir activer le port GPIO du Raspberry Pi, pour ce faire nous allons ajouter deux lignes dans ce fichier config.txt.

 

Pour communiquer avec le Raspberry Pi et modifier le fichier config.txt, il faut que la console dans ce cas, soit reliée au réseau par le câble Ethernet, et pour la partie logiciel sous Windows il nous faut un logiciel de communication SSH comme Bitvise, Putty, ect...

 

Dans un premier temps on va s'assurer que le protocole SSH soit bien activé dans Retropie et connaitre l'adresse IP du Raspberry Pi.

Activer le port GPIO

Sélectionner la ligne SHOW IP et validé, pour afficher l'adresse IP.

Lorsque la fenêtre apparait relever les quatres chiffres qui suivent Your IP Is : xxx.xxx.xxx.xxx, c'est l'adresse IP du Rraspberry, une fois noté vous pouvez revenir au menu principale.

A partir du menu principale allez jusqu'à l'écran Retropie.

Puis sélectionner la ligne RASP-CONFIG.

Sélectionner la ligne 5, Interfacing Options puis la ligne P2, SSH.

Activé le protocole de communication SSH

A la question Would you like the SSH server to be enbled ? répondre par Yes.

Vous pouvez revenir au menu principal et redémarrer la console pour que les nouveaux réglages prennent effet.

Connaitre l'adresse IP du Raspberry Pi à partir de la console.
Modifier le fichier config.txt

A l'aide des touches de direction du clavier, déplacer-vous à la fin du fichier, puis entrer les lignes suivantes :

 

# Use external LED as SD ACT LED

dtoverlay=pi3-act-led,gpio=17

 

...puis appuyer sur la touche Entrée du clavier.

Appuyer successivement sur les touches suivantes pour fermer et enregistrer le fichier config.txt.

 

Contrôle + X, puis Y et pour finir la touche Entrée.

 

Pour que les paramètres prennent effet il faut redémarrer le Raspberry Pi avec la commande suivante :

 

sudo reboot puis appuyer sur la touche Entrée du clavier.

Voilà, la LED devrait clignoter au bout de 1 ou 2 secondes après le démarrage du Raspberry Pi.

A partir de la console et de la page principale, allez jusqu'à l'écran Retropie à l'aide des touches droite et gauche de la manette et validé pour avoir accès aux configurations.

Vous êtes maintenant connecté au Raspberry pi, pour édité le fichier config.txt entrer la ligne de commandes suivante :

 

sudo nano /boot/config.txt

 

...puis appuyer sur la touche Entrée.

Matériels nécessaires

Deux fils avec un connecteur Dupont femelle. On peut utiliser des câbles de connexion pour plaque d'essais.

 

Une LED verte 3 mm de diamètre.

 

Une résistance de 200 (vous pouvez prendre une résistance de 150 à 300 Ω).

 

De la gaine thermo rétractable ou du ruban adhésif d'isolation électrique.

 

Tournevis cruciforme, pour le démontage du boitier et de ses composant. 

 

Une perceuse avec un foret de 3 mm, pour le perçage du trou de la LED.

 

Une petite meule à rectifier ou une petite lime, pour agrandir le passage des fils de la LED.

 

Un pistolet à colle, pour maintenir la LED en place.

 

Un fer à souder avec du fil d'étain pour les soudures.

Nous allons procéder au perçage du trou pour la LED à l'aide d'une perceuse et d'un foret de 3 mm de diamètre, si votre boitier n'est pas neuf, il est vivement conseiller de démonter tous les éléments à l'intérieur du boitier qui pourrait être endommagé par le perçage.

Préparation de la LED

 

Souder la plus grande patte de la LED (Anode) à un coté de la résistance, et l'autre coté au fil rouge, le fil noir étant soudé à la plus petite pate de la LED (Cathode). Isoler les soudures et les parties à nue avec de la gaine thermo rétractables. Les deux fils doivent avoir une longueur de 10 cm minimum.

Puis on remet tous les éléments en place, la LED d'alimentation et le ventilateur.

On positionne la LED que l'on va venir fixer à l'aide d'un pistolet à colle sur la partie inférieure du boitier.

On connecte le fil rouge (+) sur la broche 17 et le fil noir (-) sur la broche 25 du port Gpio du Raspberry.

On peut refermer le boitier et rebrancher tous les cables.

Montage

Retirer la partie supérieure du boitier, puis agrandir le passage des fils de la LED de la même façon que pour le passage de la LED rouge d'alimentation à l'aide d'une petite meule à rectifier ou d'une petite lime.

Schéma

Ma LED verte possède une intensité max de 20 mA (20 mA = 0.02 A) et une tension de seuil comprise en 1.5 et 1.9 V, nous allons intercaler une résistance de 200 Ω entre la LED et le port du Raspberry Pi.

 

Voir pour plus d'info:

Certaine broche du Raspberry étant déjà utilisé par certain composant du boitier, nous utiliserons la broche n°17 et la broche n°25 pour la masse (GND).

 

 

 

Schéma du branchement de la LED sur les broche 17 et 25.

Code couleur des résistances La LED
Activer le port GPIO, méthode n° 2

Cette deuxième méthode consiste a modifié le fichier config.txt directement sous Windows.

 

Connecter la carte Micro-SD contenant Rétropie sur votre PC via le lecteur de carte ou un adaptateur.

Ouvrez le poste de travail puis la carte Micro-SD, dans cet exemple la carte Micro-SD porte le nom boot(G).

A la fin du fichier ajouter les lignes suivantes dans le fichier config.txt.

 

# Use external LED as SD ACT LED

dtoverlay=pi3-act-led,gpio=17

 

... puis sauvegarder le fichier.

Pour terminer, réinsérer la carte Micro-SD dans la console.

Double cliquer sur le fichier config.txt qui ce trouve à la racine de la carte.